Politique

Darrieussecq pressentie tête de liste en Nouvelle-Aquitaine

Geneviève Darrieussecq, ministre MoDem des Anciens combattants, doit prendre la tête de la liste soutenue par la majorité présidentielle lors des élections régionales en Nouvelle-Aquitaine au printemps, ont indiqué mardi à l’AFP des sources concordantes.

« C’est en bonne voie », a expliqué une source gouvernementale, confirmée par un responsable du MoDem, alors que l’investiture n’a pas encore été officiellement accordée.

La tête de liste en Nouvelle-Aquitaine était également convoitée par un autre membre du gouvernement, le ministre LREM des Transports Jean-Baptiste Djebbari.

Le duel entre les deux personnalités avait laissé craindre aux responsables de la majorité un scénario semblable à celui qui avait émaillé la campagne des municipales à Biarritz, l’année dernière, lorsque les ministres Jean-Baptiste Lemoyne et Didier Guillaume devaient s’affronter sur deux listes concurrentes avant que le chef de l’Etat ne les somme de se retirer.

« Cette fois, au moins, Geneviève Darrieussecq et Jean-Baptiste Djebbari se sont parlés », relève un ministre, alors que les deux concurrents ont également été reçus ces derniers jours par le Premier ministre, Jean Castex.

La question des régionales fait l’objet de multiples interrogations au sein de la majorité, notamment quant à la stratégie à adopter face à de nombreux présidents sortants, jugés « Macron-compatibles ».

L’actuel président de la Nouvelle-Aquitaine, le socialiste Alain Rousset, compte ainsi des partisans parmi les marcheurs. Mais, relève un ponte LREM, « dans cette région, Darrieussecq et le MoDem ont toujours privilégié les alliances avec la droite », laissant, le cas échéant, peu d’espoirs de rapprochement avec la majorité sortante, y compris entre les deux tours.

Le MoDem siège par ailleurs actuellement dans l’opposition à la majorité Rousset au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine.

Les autres têtes de liste de la majorité présidentielle dans les régions doivent être désignés avant la fin de l’année, selon plusieurs responsables de la majorité.

Geneviève Darrieussecq, une proche de François Bayrou, avait été élue députée des Landes en 2017, avant d’intégrer le gouvernement.

Les élections régionales doivent théoriquement se tenir les 14 et 21 mars, sous réserve d’une évolution de la situation sanitaire.

Continue Reading
Advertisement
Ceci pourrait vous intéresser
Cliquez ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la catégorie Politique

Advertisement

Facebook

Insolites

Advertisement

Les plus lus