Société

« effort prioritaire » sur la vallée de la Roya près de l’Italie

L’effort des secours pour venir en aide aux populations sinistrées par des crues exceptionnelles dans l’arrière-pays niçois est « majeur et prioritaire » sur la vallée de la Roya, à la frontière avec l’Italie, a indiqué dimanche à l’AFP le préfet des Alpes-Maritimes Bernard Gonzalez.

Dans cette vallée alpine, de nombreuses communes sont toujours inaccessibles par la route dimanche, deux jours après les pluies diluviennes et les crues qui ont frappé le Sud-Est de la France et le Nord de l’Italie, faisant deux morts côté italien et au moins huit disparus en France.

De nombreuses voies sont coupées par des éboulements ou des effondrements. « Les liaisons restent très difficiles » même par téléphone, a précisé M. Gonzalez lors d’un entretien téléphonique avec l’AFP, et certains villages sont coupés du monde, complètement injoignables.

« Toute la journée le ballet des hélicoptères va reprendre, on va concentrer les forces aériennes sur cette zone », a assuré le préfet, ne cachant pas toutefois son « inquiétude quant à la météo », qui pourrait ralentir les opérations aériennes.

Des pluies sont annoncées sur la région dans la journée par Météo-France.

Le bilan des intempéries qui ont frappé de nombreux villages de montagne, de la vallée de la Tinée, derrière Nice, à la Roya en passant par la Vésubie, est toujours de huit personnes portées disparues. En Italie, deux personnes, dont un pompier, ont été retrouvées mortes.

De nombreuses personnes sont aussi recherchées par les autorités car elles n’ont pas donné de nouvelles depuis vendredi soir. « Mais je tiens à passer un message d’espoir au sujet de ces personnes », a indiqué le préfet: « Ce n’est pas parce que des proches n’ont pas pu donner de nouvelles qu’ils ont été emportés par la tempête ».

Samedi soir, 21 personnes qui étaient déclarées disparues par les autorités italiennes ont ainsi pu être retrouvées saines et sauves côté français.

Près de 1.000 pompiers sont encore mobilisés dimanche pour oeuvrer au rétablissement des voies de communication et à la recherche des personnes disparues, ont indiqué les pompiers à l’AFP.

L’acheminement de vivres et de médicaments, notamment par des renforts de l’armée, va continuer dimanche. La préfecture a annoncé l’envoi dans chacune des communes isolées d’un militaire, d’un sapeur-pompier et d’un fonctionnaire de préfecture pour venir en aide aux maires.

Les crues qualifiées d' »exceptionnelles » par Météo-France ont ravagé des villages où des dizaines de maisons ont été emportées par les flots selon le préfet, tandis que d’autres sont en péril, perchées au-dessus du vide.

Dans la nuit de samedi à dimanche, 200 personnes ont été hébergées par les autorités, a-t-il précisé.

La SNCF, qui a rétabli l’ensemble de ses lignes dans le secteur samedi, à l’exception de la ligne Nice-Breil-Tende, a annoncé avoir acheminé par train 3.000 bouteilles d’eau à Breil-sur-Roya, d’où elle a ramené des sinistrés vers Nice.

Continue Reading
Advertisement
Ceci pourrait vous intéresser
Cliquez ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la catégorie Société

Advertisement

Facebook

Insolites

Advertisement

Les plus lus