Politique

Estrosi invite au « dépassement » politique à partir d’une France « décentralisée »

Le maire LR de Nice Christian Estrosi, qui a récemment suggéré à la droite de s’allier à Emmanuel Macron pour la présidentielle, a appelé mardi au « dépassement » politique « à partir d’une France décentralisée ».

« La France des territoires, c’est la France des solutions », a plaidé Christian Estrosi devant les représentants de sa fédération « la France audacieuse », devenue un mouvement politique de 6.000 adhérents, dont 300 maires, de la droite modérée et du centre, réunis à Saint-Germain-en-Laye.

« Il est trop simple de s’appuyer sur les collectivités quand il y a une crise (…) et les ignorer quand il faut construire une réforme nationale », a-t-il souligné en vantant « l’action des acteurs locaux (qui) a permis de se substituer aux manquements de l’Etat » pendant la crise sanitaire.

Etat et collectivités, « nous avons à agir ensemble », a-t-il souligné en appelant au « dépassement » et au « rassemblement » aux prochaines élections « à partir d’une France décentralisée ».

« Si nous voulons préserver la plupart des régions gagnées en 2015 face aux extrêmes de gauche comme de droite, il nous faudra aussi avoir, au mois de mars prochain, cette faculté de dépassement », a précisé le maire de Nice, en Provence-Alpes-Côte d’Azur, une région convoitée par le Rassemblement national.

L’élu LR s’est aussi donné pour la présidentielle « jusqu’à l’été prochain pour préparer un projet de réforme qui garantira le rôle incontournable des collectivités » en matière d’emploi, d’écologie, de sécurité ou de politique sociale.

Pour autant, il s’est défendu que la France audacieuse soit « une écurie présidentielle ». Le mouvement n’est « à la solde de personne », mais il « choisit d’accompagner toute volonté de rassemblement dans l’intérêt de la France ».

« Cette capacité à faire remonter les revendications quotidiennes des Français, les partis politiques traditionnels ne l’incarnent plus. Les partis politiques sont des écuries présidentielles… quand elles ont un candidat ! Et quand ils n’en n’ont pas, ils sont inaudibles ! », a-t-il affirmé, alors que son parti Les Républicains peine à trouver un candidat pour 2022.

Il a ajouté devant la presse qu’il avait toujours « des désaccords » avec LR mais qu’il n’était « ni un traître ni un opportuniste ».

La secrétaire d’Etat aux personnes handicapées Sophie Cluzel a pour sa part salué « l’appel au dialogue constructif de Christian Estrosi », qui est « une incitation à dépasser les clivages pour construire des réponses adaptées ».

Plusieurs des maires qui se sont exprimés mardi avaient apporté en juin 2019 leur soutien à Emmanuel Macron.

Le maire de Saint-Germain-en-Laye Arnaud Péricard représentera « la France audacieuse » à une réunion vendredi à Angers de la République des maires, en présence de l’ancien Premier ministre Edouard Philippe.

Continue Reading
Advertisement
Ceci pourrait vous intéresser
Cliquez ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la catégorie Politique

Advertisement

Facebook

Insolites

Advertisement

Les plus lus