Meurtres

Haute-Saône : il tire sur son épouse et se suicide après avoir mis le feu sur leur maison

Vendredi après-midi, un jeune homme de 18 ans a quitté son domicile situé à Autoreille, en Haute-Saône, pour aller faire des courses.

Un couple de quadragénaires avait été découvert mort vendredi dernier dans sa maison incendiée, à Autoreille (Haute-Saône). Les résultats de l’autopsie menée depuis ont permis d’établir que l’homme avait tué son épouse avant de se suicider.

Selon l’enquête de gendarmerie, « le mari a tiré sur son épouse au cours de la nuit avec une carabine à canon scié, dont les munitions 9 mm ne font pas de bruit », a expliqué le procureur de la République de Vesoul, Emmanuel Dupic, lors d’une conférence de presse.

Le couple vivait ensemble depuis une quinzaine d’années et n’avait aucun antécédent de violences conjugales. « C’est la stupéfaction pour toute la famille » et notamment pour les trois enfants de l’épouse, souligne le magistrat. Le couple n’avait pas d’enfant ensemble.

Les secours ont été prévenus par le jeune homme de 18 ans, quand un violent incendie a pris dans la maison qu’il venait de quitter pour aller faire des courses.

L’alerte a été donnée par le fils de la femme

Après être venus à bout de l’incendie, les pompiers ont découvert le corps sans vie de son beau-père, âgé de 47 ans, dans le salon, et de sa mère, âgée de 41 ans, dans une des chambres à l’étage.

L’autopsie a révélé que le mari a tiré sur son épouse à la tête au cours de la nuit avec une carabine à canon scié, dont les munitions 9 mm ne font pas de bruit.

Les deux enfants de 16 et 18 ans présents dans la maison n’ont pas entendu le tir. Leur mère, une infirmière de 41 ans, qui travaillait de nuit, avait pour habitude de dormir le matin.

Le lendemain, le mari âgé de 47 ans a profité de la sortie des enfants de 16 et 18 ans pour incendier la maison et se suicider avec l’arme en se tirant une balle dans la tête.

On ignore pour l’instant les raisons de son geste. Le quadragénaire n’allait plus au travail et était très jaloux.

 

 

Cliquez ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la catégorie Meurtres

Advertisement

Facebook

Insolites

Advertisement

Les plus lus