Politique

Les deux fils de Raymond Barre mis en examen pour « blanchiment de fraude fiscale »

Les deux fils de l’ancien Premier ministre Raymond Barre ont été mis en examen en février et septembre pour « blanchiment de fraude fiscale aggravée » dans une enquête sur une somme d’argent cachée en Suisse par leur père décédé en 2007, a-t-on appris jeudi de source judiciaire, confirmant une information de Médiapart.

Le parquet national financier (PNF) avait ouvert en avril 2016 une information judiciaire sur ces faits.

Selon le Canard enchaîné, qui a révélé l’affaire en juillet 2019, l’ancien patron de la Direction générale des finances publiques, Bruno Bézard, avait saisi le PNF après l’envoi au fisc, par un informateur en 2013, d’une copie d’écran du réseau interne de la banque Crédit Suisse.

Y figuraient notamment le nom de Raymond Barre et deux mentions manuscrites: un numéro de compte et un montant de 11 millions de francs suisses, ce qu’avaient confirmé les enquêteurs, selon le journal.

Les deux hommes, Olivier et Nicolas Barre, « ont régularisé leur situation fiscale en rapport avec les avoirs » de leur père, décédé en 2007, a assuré à l’AFP une source proche du dossier.

Continue Reading
Advertisement
Ceci pourrait vous intéresser
Cliquez ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la catégorie Politique

Advertisement

Facebook

Insolites

Advertisement

Les plus lus