Insolites

l’odeur de Trump, Star Trek et Superman

A moins de trois semaines du scrutin, la course à la Maison Blanche a vu Superman et le capitaine Picard (de Star Trek) faire une apparition, alors que l’odeur de Donald Trump et un journal satirique ont été (plus au moins) au coeur des débats: insolites d’une Amérique en campagne.

– L’odeur de Trump –

Donald Trump est connu pour faire du bruit, mais son parfum intrigue également. Piers Morgan, la star des plateaux télé britanniques, proche de Donald Trump depuis qu’il a participé à son émission de télé-réalité « The Celebrity Apprentice » en 2007, a répondu aux questions d’un journaliste de The Guardian, qui s’interrogeait sur l’odeur du président.

Il a expliqué que le milliardaire républicain portait « un after shave assez cher et pas trop fort, avec une odeur douce et légère ».

« On pourrait croire qu’il sentirait comme un patron de boîte de nuit des années 1970 haut en couleur, mais ce n’est pas le cas ». « On sent également une légère touche de laque, pare que ses cheveux sont en permanence coiffés »

– Biden veut le vote des « Trekkies » –

Longue vie et prospérité: la campagne de Joe Biden a organisé cette semaine un évènement virtuel pour courtiser le vote des « Trekkies », ces fans de la saga de science-fiction Star Trek.

Des stars de la série comme Patrick Stewart, Kate Mulgrew et George Takei étaient les invités de cet évènement, organisé par deux anciens candidats à la primaire démocrate, Pete Buttigieg et Andrew Yang.

Pour montrer qu’il était un vrai fan, Pete Buttigieg, l’ancien maire de la petite ville de South Bend dans l’Indiana, a tweeté une photo de lui enfant avec un costume de Star Trek.

L’équipe de campagne de Joe Biden a ensuite poussé la blague, en disant: « Le président Biden est le choix le plus logique, de loin, et la vice-présidente Harris ira courageusement là où nulle femme n’est allée auparavant », référence au titre de l’un des premiers épisodes de la série « Where No Man Has Gone Before » et au fait que, si Joe Biden est élu, Kamala Harris deviendra la première vice-présidente de l’histoire des Etats-Unis.

– Superman? Presque –

Selon le New York Times, Donald Trump voulait porter un tee-shirt de Superman sous sa chemise quand il est sorti de l’hôpital la semaine dernière, après son infection au coronavirus. Le but? Faire semblant d’être faible à sa sortie de l’hôpital, avant d’arracher sa chemise et montrer le célèbre logo rouge et jaune de Superman, l’homme d’acier, pour ainsi montrer sa vaillance.

Toujours selon le quotidien de référence, le milliardaire républicain avait évoqué l’idée au téléphone avec des conseillers depuis sa suite présidentielle de l’hôpital.

Le président, qui a depuis repris les meetings, a depuis dit se sentir comme Superman et qu’il était immunisé par une « lueur protectrice » contre le Covid-19.

– Eu par Babylone –

C’est déjà arrivé à presque tout le monde de relayer, par erreur, sur les réseaux sociaux un article d’un site parodique en n’y voyant que du feu. Donald Trump n’échappe pas à la règle.

Le président a tweeté un article du site satirique Babylon Bee qui affirmait qu’une panne de Twitter jeudi soir servait à empêcher la diffusion d’informations qui nuiraient à Joe Biden. Une information bien évidemment fausse.

« Ouah, ça n’a jamais été fait dans l’histoire! » a tempêté Donald Trump, qui compte 87 millions d’abonnés sur le réseau social et fait régulièrement la chasse aux « fake news ».

Continue Reading
Advertisement
Ceci pourrait vous intéresser
Cliquez ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la catégorie Insolites

Advertisement

Facebook

Insolites

Advertisement

Les plus lus