Politique

Municipales: Stéphane Baly (EELV) appelle les électeurs macronistes à voter pour lui

Le candidat tête de liste écologiste à Lille, Stéphane Baly, a appelé dimanche les électeurs macronistes attendant du « changement » à « ne pas se tromper » au second tour, considérant que dans cette triangulaire « un vote » pour

« On y est, le choix est historique. Dimanche prochain, les Lillois ont vraiment le choix entre un quatrième mandat (de Martine Aubry, NDLR), mais pour faire quoi ? » et « le vote pour changer », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

« Le match sera entre Martine Aubry et moi », a répété celui qui avait remporté le 15 mars 24,5% des suffrages, contre 29,8% pour la maire socialiste et 17,5% pour Violette Spillebout.

M. Baly a donc lancé « un appel à ne pas se tromper » car « dimanche prochain, le vote Violette Spillebout c’est un vote Martine Aubry ».

A lire aussi: Municipales: Dati mise sur le terrain pour convaincre
« Nombre d’électeurs tentés par le vote Spillebout attendent finalement une amélioration légitime du cadre de vie » dans une ville polluée manquant d’espaces verts, « un renouvellement des pratiques démocratiques et il ne faut pas se tromper: le changement, c’est bien le bulletin +Lille verte+ », a-t-il insisté.

Voter EELV « est un vote en phase avec la société », a-t-il jugé, détaillant son programme « en phase » avec les propositions de la convention citoyenne pour le climat (CCC), voulue par Emmanuel Macron.

Le soir du premier tour, Violette Spillebout avait tendu la main à M. Baly, mais ce dernier avait rejeté sa proposition: « Politiquement j’ai un ennemi qui est LREM, liste siamoise avec LR ».

« Ceux qui ont voté Macron pour le projet européen ou les libertés publiques (…) déchantent aujourd’hui », a renchéri le secrétaire national d’EELV Julien Bayou, jugeant que « pour l’environnement, l’Europe, la justice sociale, le renouvellement démocratique », le meilleur vote, « c’est Baly ».

A lire aussi: Les écologistes d’EELV aux portes de plusieurs grandes mairies
M. Bayou a également évoqué les électeurs de La France insoumise (LFI), assurant « partager » avec eux « certaines questions », notamment sur le logement: « Si leur priorité c’est le logement, c’est mieux de voter Baly ! », a-t-il suggéré.

Le candidat LFI, Julien Poix (8,8%), avait annoncé le 31 mai qu’il refuserait de choisir entre le PS de Martine Aubry et EELV: « nous regrettons que EELV et le PS, les deux partis de la majorité municipale sortante, aient choisi de se livrer à l’habituelle tambouille politique où la lutte des places fait rage ».

Cliquez ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la catégorie Politique

Advertisement

Facebook

Insolites

Advertisement

Les plus lus