Autres

Nevers: un gardien de prison se donne la mort avec son arme de service

L’homme âgé de 49 ans s’est enfermé dans l’armurerie de l’établissement avant de retourner contre lui son arme de service.

Un surveillant de la maison d’arrêt de Nevers, dans la Nièvre, s’est suicidé ce vendredi 19 juin avec son arme de service, rapporte La Dépêche en se référant à l’administration pénitentiaire.

A lire aussi: Paris: deux hommes jugés en juillet pour participer au lynchage d’un policier lors de la manifestation des soignants
Selon les informations de La Dépêche , l’homme âgé de 49 ans, en arrêt de travail pour des raisons physiques et non psychologiques, s’est rendu à la prison avant de se retrancher dans l’armurerie pour y commettre son geste.

«Un agent expérimenté et très apprécié»

L’administration pénitentiaire «s’associe à la douleur de la famille et de ses collègues de la maison d’arrêt. C’était un agent expérimenté et très apprécié de tous».

Le directeur régional adjoint s’est rendu sur place ainsi que le psychologue du personnel, qui devait rester autant que nécessaire, selon La Dépêche. Une minute de silence en hommage au défunt a été observée ce samedi matin dans l’établissement, précise l’administration pénitentiaire.

Cliquez ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la catégorie Autres

Advertisement

Facebook

Insolites

Advertisement

Les plus lus