Affaires

Un homme soupçonné de violences conjugales interpellé après son évasion

Il a été rattrapé une dizaine de jours après sa fuite. Un homme de 60 ans, qui s’était échappé de la gendarmerie début septembre où il était entendu pour tentative d’enlèvement de son épouse, a été interpellé dimanche, a-t-on appris auprès du parquet de Bastia. Il avait fui de la gendarmerie de Ghisonaccia, en Haute- Corse, le 2 septembre et a été retrouvé dix jours plus tard près d’Ajaccio, précise le parquet, confirmant une information de France 3 Corse.

Moment d’inattention de l’enquêteur

« Il est actuellement présenté devant un magistrat instructeur. Le parquet a requis son placement en détention provisoire », précise Stéphanie Pradelle, vice-procureure du parquet de Bastia. L’homme avait été condamné en comparution immédiate le 10 août à dix mois d’emprisonnement avec sursis et deux ans d’interdiction d’approcher sa femme par le tribunal judiciaire de Bastia pour des faits de harcèlement. Il avait fait appel le 12 août de cette décision.

Quelques jours plus tard à peine, il avait tenté d’enlever son épouse, qui voulait divorcer. Mais cette tentative avait échoué grâce à l’intervention d’un voisin. L’homme avait alors pris la fuite et avait été arrêté deux semaines plus tard. Il avait été placé en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Ghisonaccia, où il réside. Et il s’était enfui, profitant d’un moment d’inattention de l’enquêteur. La famille de l’épouse n’avait pas caché sa peur dans la presse locale, estimant que la femme était en danger.

Cliquez ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi dans la catégorie Affaires

Advertisement

Facebook

Insolites

Advertisement

Les plus lus